DSC_0872 copie.jpg
couleur 2.jpg

Kholab x Crous Versailles

Show danse & Live Painting

Geleb

Tom Geleb est un artiste autodidacte français né en 1986 à Brest.

Il vit et travaille à Paris depuis 2012.

Il a vécu une partie de son enfance en Polynésie Française d’où il tient une partie de ses origines.

 

Ses yeux grands ouverts sur le monde, ses oeuvres empreintes de Tahiti, il peint son univers à coup de traits puissants, enrichis de détails aussi subtils qu’énigmatiques.

Son personnage soufflant un coeur est au centre de son travail depuis 2015.

C’est en effet après les attentats parisiens que le souffleur naît.

Tom décida à ce moment que l’amour sera désormais au centre de son travail et prénomma le souffleur Téva.

Téva ou plutôt Tevā est un prénom tahitien ayant plusieurs traductions, il est utilisé pour parler d'un grand voyageur mais également pour désigner une averse...

Parfois collé, parfois peint, le souffleur prit place dans les rues parisiennes sous différentes formes avec pour souhait d'inonder le monde d'amour.

 

Vous l'aurez compris, le partage de l’amour est devenu son leitmotiv et Tevā son messager.

  • Instagram
png geleb.png
couleur 2.jpg

Show danse 

Collecte de textile.

Réalisation du visuel et QR code.


Sérigraphie sur textile.

Découpe et distribution des flyers textile.


 

julie png.png

JULIE RIVAT

Julie Rivat est une choregraphe et danseuse pluridisciplinaire en Hiphop Streetjazz Cabaret et Samba.

 

Elle a reçu une formation professionnelle avant de partir à Los Angeles se former et débuter ses expériences professionnelles dans le métier.

 

Elle a enseigné la danse dans divers studios européens et a travaillé comme danseuse pour JustDance, le Cirque Gruss, au Parc Asterix et Clara Morgane entre autres.

  • Instagram

KALDEA

Kaldea est une artiste française résidant à Paris. Elle fait ses débuts sur toile au début des années 2000 et trouve très rapidement son style unique qui évoluera au fil du temps.

En 2011, une opportunité en Allemagne lui permettra de peindre sur de plus grandes surfaces, telles que des containers et des voitures. Elle passera très rapidement aux murs, lui donnant de plus grandes possibilités d'expression artistique.

Elle a pu, lors de ses nombreux voyages, peindre plusieurs murs à travers différents pays. La découverte de différentes cultures représente pour elle une très grande richesse et une source intarissable d'inspiration.

Son univers artistique est teinté d'influences asiatiques, ethniques, futuristes et art déco, ce qui le rend unique.

Son travail est basé sur une thématique chromatique originale, lumineuse et profonde. Pour Kaldea, chaque œuvre doit provoquer chez le spectateur une émotion forte.

  • Instagram
png geleb copie kaldea.png
Fares png.png

FARESS KHEMISSI 

Faress KHEMISSI, danseur autodidacte, a débuté assez tardivement à danser, en commençant par des danses urbaines telles que la dancehall et le hiphop.

A l’âge de 25 ans, il décide de partir à Los Angeles et New York pour se former avec des chorégraphes de renommée mondiale. Son voyage aux États-Unis lui donne envie d’en voir plus et il part à la conquête du monde.

 

Après de longs séjours aux États-Unis, en Australie ou encore à Dubaï, Faress a acquis une grande expérience professionnelle en tant que danseur et chorégraphe sur différents cabarets, évènements, comédies musicales, shows, clips, films et plateaux télé.

  • Instagram

WEKUP

Ils ont peint leurs réveils-signature un peu partout dans Paris et dans une quinzaine de pays à travers le monde. Wèkup est un duo de street-artistes, derrière lequel on trouve deux amis d'enfance originaires de la banlieue parisienne. Après avoir pratiqué un graffiti plus classique pendant une dizaine d'années, ils ont décidé d'unir leur force en 2015 pour exorciser à coup de couleurs leur obsession du temps qui passe. Deux aiguilles pour un seul réveil.




En parallèle de leur travail de muralistes, le duo Wèkup a développé une production d'ateliers sur des supports allant de la toile au bois, en passant par le plâtre. Plus expérimentale, elle questionne l'urgence dans une société où tout s'accélère. Et rappelle que si le temps permet de construire, il est aussi capable de détruire.

  • Instagram
wekup png.png
1/2